En son yorum ekleyen üyeler(resimli) | Hemen üye ol, seçkin bir ortama katıl!
Yakuphan kılınçYakuph...
, Antalya m
seref_cosgunseref_...
52, Balıkesi
KILIÇ KESKİNKILIÇ...
57, denizli
6666
56, Ankara
mahmutcantekinmahmut...
, ADIYAMAN/
drozakdrozak
48, yalova

Au même

Qu’ils aient vaincu l’Inca, l’Aztèque, les Hiaquis,
Les Andes, la forêt, les pampas ou le fleuve,
Les autres n’ont laissé pour vestige et pour preuve
Qu’un nom, un titre vain de comte ou de marquis.

Toi, tu fondas, orgueil du sang dont je naquis,
Dans la mer caraïbe une Carthage neuve,
Et du Magdalena jusqu’au Darien qu’abreuve
L’Atrato, le sol rouge à la Croix fut conquis.

Assise sur son île où l’Océan déferle,
Malgré les siècles, l’homme et la foudre et les vents,
Ta cité dresse au ciel ses forts et ses couvents ;

Aussi tes derniers fils, sans trèfle, ache ni perle,
Timbrent-ils leur écu d’un palmier ombrageant
De son panache d’or une Ville d’argent.

No votes yet

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
The content of this field is kept private and will not be shown publicly.
 
CAPTCHA
This question is for testing whether you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.