point

Aux Jeunes

Sully Prudhomme

Ah ! nous vous absolvons, nous les poètes fous,
De préférer à l'or les lèvres satinées,
De ne point sans révolte aux vagues destinées

Syndicate content