6666
56, Ankara
seref_cosgunseref_...
52, Balıkesi
nur sibel aksunur si...
21, berlin
love_or_notlove_o...
19, Antalya
mahmutcantekinmahmut...
, ADIYAMAN/
eynazendeeynazende
, Kırşehi
ZüricherinZüric...
19, ZÜRICH
nesimseknesimsek
49, Ankara

Athènes

Émile Deschamps

Quand, les temps accomplis, sous les faisceaux romains
Mourante, se tordait la cité de Minerve,
(Car, splendeur, et génie, et grâce, tout s'énerve !)
On la vit vers le ciel tendre ses blanches mains ;

Remplissant ses palais, le port et les chemins
De soupirs cadencés, que l'avenir conserve ;
Et la muse, qui tient les grands pleurs en réserve,
Pleura longtemps Athène, idole des humains !

Ainsi, poëte, ainsi, quand pour ton corps débile,
Sont arrivés les jours prédits par la Sibylle,
Quand pèse sur ton cœur le genou du trépas ;

Ton agonie exhale une plainte divine ;
Et les Hélas publics, et ceux que l'on devine
Te font de saints honneurs que d'autres rois n'ont pas.

No votes yet

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
The content of this field is kept private and will not be shown publicly.
 
CAPTCHA
This question is for testing whether you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.